Coronavirus : quelles mesures prennent les chauffeurs de bus verts ?

Dans le contexte inédit de la crise sanitaire liée au coronavirus covid, le monde a dû s'adapter à une nouvelle normalité, avec des mesures drastiques imposées pour assurer la sécurité de tous. La France, comme d’autres pays d'Europe et du monde, a été fortement impactée par le Covid et ses différentes vagues, dont le variant omicron. Cela a nécessité une réorganisation des services publics et notamment des transports publics. Les chauffeurs de bus, qui sont en première ligne, ont dû redéfinir leur manière de travailler pour continuer à offrir un service tout en préservant leur santé et celle des usagers. 

La sécurité au cœur du transport public

Les chauffeurs des Bus verts, un réseau de transport en commun opérant dans le Calvados et faisant partie du groupe Transdev, jouent un rôle crucial dans la continuité de la mobilité au sein de la région. Avec la pandémie de coronavirus, des mesures exceptionnelles ont dû être prises pour garantir la sécurité de tous.

Pour trouver plus d'informations sur les changements adoptés, les usagers sont invités à consulter le site internet du réseau. Une des mesures phares a été la suspension de la vente de titres à bord des véhicules, pour éviter la manipulation de tickets et de monnaie et limiter les échanges physiques. En outre, le réseau a mis en place un horaire de circulation réduit, correspondant à environ 50 % du trafic normal, similaire à celui des petites vacances scolaires. Ces adaptations ont un double objectif : minimiser les contacts tout en assurant la continuité de service

Adaptation des pratiques et formation des chauffeurs

Les chauffeurs ont dû s'adapter rapidement à la nouvelle réalité imposée par le coronavirus. Leur formation a été revue pour inclure des procédures de santé et de sécurité renforcées, telles que l'utilisation de gels hydroalcooliques, le port du masque et les nouvelles méthodes de nettoyage des véhicules. La région a également dû investir des millions d’euros dans des équipements de protection individuelle et dans la mise en place de parois de séparation au sein des bus.

L'introduction de ces nouvelles pratiques nécessite une mise à jour constante des connaissances, car le virus et ses variants continuent d'évoluer, et avec eux, les recommandations de l'Union Européenne et de l'Agence Régionale de Santé. Les chauffeurs sont donc au cœur d'une lutte quotidienne pour maintenir un niveau de service en adéquation avec les exigences de cette crise sanitaire.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés